Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Quand André Daguin répond aux internautes du "Sud-Ouest"...

Publié le par Le Pic Vert

André Daguin, le célèbre inventeur gascon à qui on doit (paraît-il) le magret de ma grand-mère, s'est prêté au jeu questions/réponses proposé par le journal Sud-Ouest : clic.

Une réponse a particulièrement retenu mon attention...

Christian. Et que pensez-vous des vins biologiques ?

"Dans certains cas, c'est difficile et dans d'autres, impossible ! Pour être bio, il faut que les voisins le soient. Pour être bio, il ne faut pas utiliser certains produits chimiques et pour certains vins blancs, s'il n'y a pas de soufre, on finit au vinaigre. Dire que les vins bio sont dépourvus de produits chimiques, cela me paraît peu crédible, même s'il faut travailler dans ce sens."

Cette réponse montre à quel point ce personnage n'a aucune connaissance sur le sujet, mais sa remarque sur le fait que les voisins "chimiques" pollueraient ceux qui ne le sont pas vaut quand même son pesant d'or !

Sinon, le "vin bio" n'existe pas de par la législation : il s'agit de "vin en provenance de vignes cultivées sans engrais chimiques, ni herbicides, ni insecticides de synthèse" ou de "vins élaborés à partir de raisins issus de l'agriculture biologique".

Quant à sa teneur en SO2 le cahier des charges pour ces vins est établi ainsi : doses CE, rouges 160, blanc sec 210, liquoreux 400 - doses AB, rouges 100, blanc sec 120, liquoreux 360.

La cave de votre serviteur en possède qui ont les teneurs suivantes : rouge entre 40 et 60, blanc sec 55 et liquoreux 116. Que M. Daguin se rassure, le Pic Vert ne boit pas du vinaigre !

Mais on peut peut certes pas tout savoir...

Commenter cet article

Leroy 30/09/2011 10:28



Monsieur Daguin bonjour, votre parcours est exemplaire, mais pourriez vous de temps en temps oublier vos copains pour vous interesser un peu aux autres restaurateurs, en effet vous ne commentez
que sur vos "amis, et les mousquetaires savez vous qu'il existe tout de même d'autres bons restaurants, vous citez Pujaudran, Condom, Lectoure, Castera Verduzan, Auch ( ceci dit vos successeurs
comme vous dites mais n'y avait il pas auparavant un autre de vos successeurs qui faisait une très bonne cuisine et dont vous n'avez jamais parlé feriez vous un blocage sur ceux qui ne font pas
partie de votre petit cercle je vous invite à rendre visite à un restaurateur qui mériterait à savoir le restaurant la Bombance à Montréal du Gers qui vaut le détours dommage de ce priver de
nouveaux restaurateurs parce que la tradition veut que l'on ne nomme que les gens biens installer. au delà de ce commentaire merci pour eux de ce que vous avez éventuellement pu faire pour la
baisse de la TVA qui donne du souffle à cette profession