Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Martin "pêcheur" ou Martin "chasseur"

Publié le par Le Pic Vert

Voici un petit rappel de ce qu'était le Martin "chasseur" le 13 février 1999 et ce que l'on pouvait lire dans la presse de l'époque.

Les chasseurs français en colère contre Bruxelles

Plusieurs milliers de chasseurs ont manifesté samedi après-midi à Auch, dans le Gers (sud-ouest de la France), pour dénoncer l'application en France des réglementations de la Commission européenne de Bruxelles limitant les périodes de chasse. Les chasseurs dénoncent les arrêts rendus à la fin du mois dernier par des tribunaux administratifs français, dont celui de Pau, pour faire appliquer les directives européennes interdisant la chasse dès le 31 janvier.

Plusieurs autorisations préfectorales permettaient de poursuivre «la chasse des gibiers d'eau et oiseaux de passage» jusqu'au 28 février. Les départements concernés sont les Pyrénées-Atlantiques, les Haute-Pyrénées, le Gers et la Haute-Garonne (tous au sud). Le président du Conseil général du Gers, le socialiste Philippe Martin, qui participait à la manifestation, a dit «comprendre le désarroi» des chasseurs. «Cette situation judiciaire de limitation des dates de chasse est absurde puisqu'elle ne s'applique pas sur tout le territoire». La plupart des pancartes brandies par les manifestants brocardaient le gouvernement français qui «subit la tyrannie des Verts», en particulier la ministre de l'Environnement, Dominique Voynet. «Voynet, occupe toi de tes déchets nucléaires», «les Verts, ça se soigne», pouvait-on lire. De nombreux maires ont participé à cette manifestation, accompagnés des deux sénateurs RPR du Gers, Yves Rispat et Aymery de Montesquiou, et du député PS Yvon Montagné.

duflot2-copie-1.jpg

Photo DDM, Jean-Marc Ramel

Dix ans plus tard on découvre le Martin "pêcheur". Ah il peut pouffer dans le sillage de Cécile et José, il peut pouffer il leur joue un bon tour (eh oui loin d'ici on croit ce qu'il dit et on ne voit pas ce qu'il fait ... ou ne fait pas ) !

Toujours là quand il faut, il était également en 2007, du voyage avec Borloo pour aller constater les conséquences du réchauffement climatique au Groenland... Ben oui, quoi, médiatiquement c'est tout bon !

Martin "chasseur" à la pêche aux voix ou Martin "pêcheur" à la chasse aux voix ?

Et pendant ce temps les rivières gersoises sont les plus pourries de France, les 5 millions d'euros de Gers Amont et ceux maintenant attribués au PAT nouveau sont dilapidés et l'atrazine (interdite depuis 2003) pollue toujours le Gers, les nappes phréatiques sont dans un état déplorable dans les zones recouvertes de monoculture maïs ou vigne, l'air de notre département où "le bonheur est dans le pré" est parmi les plus pollués (attention ! surtout ne buvez pas de l'eau de pluie !!!! - voir le site de l'ORAMIP), etc.

Bien d'autres signaux d'alarme pourraient être tirés dans ce département qui a la chance d'avoir comme "patron" le médiatique secrétaire national adjoint à l'environnement du PS.

Pourquoi deux attitudes tellement opposées à dix ans d'intervalle ?

C'est simple : en 1999 dans le Gers on avait besoin des chasseurs et des agriculteurs pour se faire élire, en 2011 les chasseurs ont instauré d'eux mêmes (nécessité faisant loi) des plans de chasse bien plus contraignants que ceux que demandaient l'Europe et Voynet à l'époque sous peine de disparition totale... et pour se faire élire il faut aujourd'hui aller chercher les voix de ceux que l'on méprisait (naguère ?)...

Comme disait le très perspicace et pragmatique Edgar Faure :

"Ce n'est pas la zirouette qui tourne, c'est le vent !"

Les gersois jugeront...

Commenter cet article