Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mais que se passe-t-il donc entre Chélan et Auch ?

Publié le par Le Pic Vert

Nos deux quotidiens régionaux, nous informent de l'assemblée générale du Syndicat intercommunal d'adduction d'eau potable (Siaep) et Service public d'assainissement non collectif (Spanc) Auch Nord. Et tous deux de titrer : "Le prix de l'eau reste stable". Certes. Encore que... si ce n'est l'augmentation des taxes de l'Agence de l'eau et la lutte contre la pollution. Donc dans ce prix de l'eau... reste stable... ce qui n'augmente pas !

 

Mais on peut lire dans ce compte-rendu une information qui a retenu l'attention de votre serviteur :

« Notre syndicat ne pourra plus, dans un proche avenir, continuer à pomper dans la rivière Gers au Rambert à 6 km en aval de la ville d'Auch. C'est une question de santé publique pour nos abonnés. » Trois options sont proposées par le bureau d'étude de la Compagnie d'aménagement des Coteaux de Gascogne ; pour des coûts allant de 23 à 29 millions d'euros, à financer par les trois collectivités".

En voilà un aveu intéressant !!!!
Parmi ces trois options il y a celle d'aller pomper l'eau en amont de Chélan... au plus près du canal de La Neste, la plus chère évidemment !

Mais que se passe-t-il donc entre Chélan et Auch ?

N'est-ce pas la portion de la rivière Gers concernée par l'action Gers-Amont ?

A quoi ont donc servi les deux poignées de millions d'euros "investis" dans cette action et le PAT Gers ?

Rendra-t-on publics les résultats d'une action menée avec autant d'argent public ?

Comment une eau de bonne qualité avant Chélan ne peut plus être rendue potable à Pavie ?

L'eau du Rambert serait-elle à ce point polluée qu'il ne serait plus possible de la traiter ?

Jusqu'à quand va-t-on continuer à dilapider nos impôts en traitements de l'eau alors qu'il coûterait bien moins cher de ne pas la polluer (voir l'action réussie à Munich) ainsi que d'autres en cours en France ?

Le département du Gers aurait-il également besoin d'être "désenclavé" au niveau des mentalités ?
Autant de questions qui devront bien trouver une réponse cohérente un jour...

Commenter cet article