Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Je suis athée ! Suis-je normal ?

Publié le par Le Pic Vert

Votre serviteur est inquiet ! Jusqu'à ces derniers jours il se croyait un français "normal", respecté (enfin presque toujours...), il se croyait respectable et puis... Et puis il s'aperçoit que depuis quelques temps... Depuis quand d'ailleurs ? Ah oui, 2007 !

D'abord il lui a fallu avaler que " Dans la transmission des valeurs et dans l’apprentissage de la différence entre le bien et le mal, l’instituteur ne pourra jamais remplacer le curé ou le pasteur..." (Sarkozy au Latran, 20 décembre 2007).

Là ce fut un premier choc, sa famille lui avait appris exactement le contraire ! Avait-il été dupé par les siens ? Pourtant en matière de valeurs, de bien et de mal, il pensait que les siens avaient donné, comme beaucoup d'autres d'ailleurs croyants ou non, lors des deux dernières confrontations mondiales... Les uns ont payé de leur vie, d'autres de leur jeunesse, d'autres ont abrité et sauvé des juifs (tiens, des croyants !), d'autres ont résisté, etc. Fallait-il qu'il ait honte de ces valeurs ?

Bon, le temps passe... On n'oublie pas mais on passe à autre chose. La société que nos dirigeants est tellement éloignée de ce que l'on peut souhaiter pour nos enfants et petits enfants.

Piqûre de rappel. Le Président de tous les français (là je fais un effort !), celui qui devrait l'être en tous cas, s'en va prier du côté Du Puy ! Là il serre la main à des personnes voilées (si, si...) et déclare : "La chrétienté nous a laissé un magnifique héritage de civilisation et de culture". Et les autres alors, ils n'ont rien fait, ils ne sont pour rien dans ce que nous sommes aujourd'hui ? Et puis il annonce qu'il va continuer son pèlerinage via Le Mont Saint-Michel... Pendant ce temps le ministre de l'intérieur nous annonce que des français sont en croisade en Lybie...

Je vous dis que je suis vraiment très inquiet !

Ah, on nous propose un débat sur la laïcité... Ouf, me voilà rassuré !

Ben oui, quoi, on ne peut pas supporter que des citoyens prient dans les rues en arabe...

Encore que, tout bien réfléchi, j'en ai vu qui le faisaient en latin il y a quelques décennies, quelques mamans y portaient même le foulard. Et puis, de nos jours, on en voit aussi dans quelques rues reculées de la banlieue auscitaine qui défilent en transportant une "vierge". Pour passer parfois quelques jours de vacances en Bretagne j'ai également vu ce type de manifestations sur les routes bretonnes. Je ne me sens pas concerné, mais cela ne me gêne pas non plus. Ah, mais mon bon môsieur, ces défilés ne se font pas en arabe ! Soit.

Et puis, vous savez, la viande halal, beurk ! On ne va quand même pas laisser entrer la religion dans la restauration !

Ah mais alors, ma grand-mère était-elle musulmane ? J'ai souvenir que le porc familial était sacrifié alors qu'il était encore conscient, fermement retenu par les voisins puis égorgé... A oui, certes, mais il n'était pas tourné vers La Mecque ! Et le sacrificateur ne prononçait pas "bismillah" (au nom de dieu). Et non, l'exclamation du sacrificateur était plutôt "hil de puto !" quand le coup de couteau était plutôt mal donné et si on entendait quelques "nom de dieu" ou même "millo dieu" c'était lorsque l'animal se débattant assainait un coup de patte à l'un de ses assaillants. Et puis, j'ose à peine l'avouer tellement c'est infâme, il arrive à madame Pic Vert d'égorger quelque poulet de la sorte.

Mais on ne vas pas laisser entrer la religion dans la restauration ? Bien sûr que non ! C'est donc inadmissible d'imposer le poisson le vendredi. Moi je veux bien en manger, mais pas le vendredi !

Moi je suis athée et je voudrai qu'on me laisse tranquille avec les croyances de toutes sortes, les rituels de toutes sortes, qu'on me laisse tranquille tout autant que je souhaite laisser les autres libres de célébrer ce que bon leur semble.

La laïcité ? Ah oui, la laïcité, c'est quoi ?

"La laïcité en France est un principe qui distingue le pouvoir politique des organisations religieuses – l’État devant rester neutre – et garantit la liberté de culte (les manifestations religieuses devant respecter l’ordre public) ; il affirme parallèlement la liberté de conscience et ne place aucune opinion au-dessus des autres (religion, athéisme, agnosticisme ou libre-pensée), construisant ainsi l’égalité républicaine".

Mouaih !

Mais alors notre (nouvel effort !) président de la République ne respecte pas ce principe qui distingue "le pouvoir politique" des "organisations religieuses".

Ah, quand même : la laïcité (...) "ne place aucune opinion au-dessus des autres (religion, athéisme (une opinion et non un religion !)(...) construisant ainsi l'égalité républicaine."

Finalement, peut-être suis-je normal... Mais avouez que cela ne saute pas aux yeux !

Commenter cet article