Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

...et le poulet de 37 jours, vous le cuisinez comment ?

Publié le par Le Pic Vert

En réaction à l'article paru sur le Sud-Ouest du 26 octobre : clic.

« Les inventions des cuisiniers peuvent avoir une influence sur l'économie. Voilà pourquoi je me suis impliqué dans les filières de volaille », certes M. Daguin, vous allez certainement inventer une recette qui permette d'avaler ces infâmes poulets gersois gonflés en 37 jours et que vous soutenez...
Sinon, en ce qui concerne les magrets,le mot "inventé" me paraît un peu fort car les oies et canards en ont eu deux de tous temps, y compris lorsqu'ils sont rôtis ou mis en confit. M. Daguin a fait une invention "de cuisinier" dans sa façon de les cuire. Mon arrière-grand mère faisait du "magret de guit ou d'aouco" dans sa graisse et dans un pot de grès... Et je vous prie de croire que c'était très bon !
C'est vrai qu'il ne s'agissait pas de canards (ou parfois de canettes dont le gavage est interdit en France) de retour d'un pays d'Europe de l'Est, ni de prisonniers gavés aux bouillies hétéroclites, dans une cage où ils ne peuvent même pas se retourner, avant l'âge adulte et donc sans chair et sans saveur...
Combien de ces magrets consommés "à la Daguin" sont-ils issus de canards élevés traditionnellement en liberté (pour qu'ils "fassent" une carcasse robuste et charnue) dans nos fermes, gavés au maïs grain, au sol, sur paille ? C'est un art, pas une industrie !
L'économie a ses raisons de le goût (le bon !) ne saurait hélas commander !

Commenter cet article