Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

C’est toujours la faute des autres !

Publié le par Le Pic Vert

Comment voulez-vous faire avancer les choses lorsque refuse obstinément de voir la réalité en face : la France n’est pas compétitive et il y délocalisations et chômage à cause des 35 heures – l’agriculture va mal c’est la faute des écologistes. Sarkozy le dit donc c’est vrai. Point barre !
L’agriculture va dans le mur plus vite que les autres professions car c’est vous et vos semblables qui l’y poussez. Lorsque un responsable agricole et non des moindres déclare sans rire que les agriculteurs n’ont pas vocation à se préoccuper de la commercialisation de leurs productions, cela veut juste dire qu’ils ne sont bons que pour bosser. On leur propose le miroir aux alouettes, ils s’endettent, on leur fait signer des contrats de production qui englobent semences et/ou animaux, produits phyto et/ou aliments, on passe récupérer le résultat et on leur donne ce que l’on veut !!!
Les monstres que vous avez créés (qu’ils soient issus des coopératives ou pas) sont désormais les seigneurs et eux les serfs...
Il y a peu vous prétendiez nourrir le monde avec les OGM (aujourd’hui ?), faire circuler les véhicules avec des carburants que vous appelez “bio” (avec pour résultat une catastrophe écologique – déforestation, monoculture, pesticides, engrais – et humanitaire avec la désertification des campagnes et la faim dans le monde à cause de la spéculation sur les productions agricoles tout autant que leur raréfaction) et, pire encore votre prédécesseur se réjouissait du réchauffement climatique (cf. Edito de La Volonté Paysanne de l’époque) car “nous allons devoir produire davantage ici...” Scandaleux !
Aujourd’hui le modèle agricole que vous portez n’est même plus capable de nourrir les Français, ni même les gersois dans le département qui se targue d’être le plus agricole de France. On en vient à recouvrir nos sol de panneaux photovoltaïques alors que l’on importe les légumes cultivés hors-sol.
Serait-ce uniquement la faute des contraintes environnementales et sociales ?
Mais votre modèle n’a plus aucun avenir et vous le savez bien. Ce sont vos monstres qui vont l’achever en investissant partout dans le monde où ils pourront tirer de meilleurs dividendes de la destruction des sols et des individus : bientôt les porcs ne pollueront plus la Bretagne... ni la Gascogne, les volailles non plus et que l’on ne vienne pas nous dire que c’est de la faute des écologistes !!!!
Mais la cerise sur le gâteau, c’est votre nouveau cheval de bataille commun avec la FDSEA et les JA : l’irrigation. Que vous en demandiez toujours plus, soit, je peux le comprendre. Mais là le mensonge est un peu gros tout de même : accuser encore une fois les “écolos” n’est pas digne d’un responsable qui doit bien en connaître les raisons de ces éventuelles restrictions.
Le sol n’en peut plus, l’eau non plus et nous ne sommes plus ici dans l’idéologie (vous ?), ce sont vos amis qui nous dirigent qui ont pris ces BONNES mesures. C’est rare mais lorsqu’il est impossible de faire autrement...
Cette nouvelle réglementation qui se met en place découle de la loi du 30 décembre 2006 (votée par la majorité UMP de l’époque – Chirac/Villepin), elle a été fixée par le décret du 24 septembre 2007, signé par François Fillon (premier ministre UMP) et détaillée par la circulaire ministérielle du 30 juin 2008, signée par le directeur de l’eau de Jean-Louis Borloo (ministre du gouvernement Fillon)...
A défaut d’avoir des arguments on cherche des boucs émissaires mais les gersois, moins dupes que vous ne le pensez, ne s’y laisseront pas prendre...

Commenter cet article