Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A propos du tchat de Victoire Crispel (Modem)

Publié le par Le Pic Vert

Sur le journal Sud-Ouest : clic

Le Pic Vert a enfin découvert où est le centre ! Entre centre droit, centre gauche, nouveau centre et ancien centre il était un peu perdu...
Sinon, pour le reste et en particulier ce qui a intéressé les internautes connectés sur le tchat pas grand chose d’original par rapport à ses deux grands tuteurs de droite et de gauche...
A si, peut-être sur le photovoltaïque : “les terres arables sont des terres destinées non pas à la spéculation, mais à l'alimentation”. C’est bien le moins qu’on puisse en attendre mais cela à le mérite d’être dit. Tous ne le font pas aussi clairement.
La loi sur l’eau : La question n’était pas tant de l’eau du robinet (dont chacun connaît bien les différences de prix selon que l’on distribue en régie ou que l’on sous-traite au privé - et de tous bords politiques d’ailleurs), mais plutôt l’eau utilisée pour l’irrigation et la loi votée par les parlementaires en 2006. “Nous devons à la fois faire des économies et des réserves” : Economiser lorsque l’on se lave les dents et faire Charlas ? C’est ça ? Comme l’UMP et le PS ?
Que M. Lafon soit trop jeune pour s’intéresser à l’Occitan ne me rassure pas. Pensez-vous qu’il s’y intéressera-t’il plus tard ?
Pour les questions politiques et des alliances, pas de problème. Encore que soutenue par l’UMP aux cantonales, ça décentre un peu... Etait-il nécessaire d’y ajouter une pincée (grosse) de mauvaise foi ? “Le score d'Europe-Ecologie, c'est 2,87% à la Présidentielle contre près de 20% pour le Modem dans le Gers” : vous aurait-il échappé Madame Crispel qu’Europe Ecologie n’existait pas lors de la présidentielle ? Certes Corinne Lepage est vice-présidente du Modem, mais vous êtes trop au fait des dernières nouvelles pour ignorer que dans plusieurs régions elle soutient Europe Ecologie. Que vous ayez “des Verts” (en fait d’anciens... Qui ont cru que c’était possible de faire de la politique autrement ce n’est pas surprenant, c’est le vœu de tous les verts, ils se sont simplement trompés, cela peut arriver à tout le monde).
Mais la partie qui a le plus retenu mon attention concerne les transports et donc l’aménagement du territoire. LGV (question que vous esquivez d’une pirouette, il y a du métier !), votre préférence vers la 2x2 voies plutôt qu’à une autoroute (pas de péage ni de grillage – ce qui n’est pas vrai partout !), votre enthousiasme pour la bretelle de Barcelonne qui n’a eu qu’un seul effet à ce jour : la fuite des commerces (Leclerc de Barcelonne qui déménagera en 2011) et, cerise sur le gâteau, votre réponse à “Doli...gers” (hi, hi, hi,) : “oui à l’euro 21”. Je ne vous ferai pas l’injure de douter de votre connaissance du sujet : vous êtes donc pour une autoroute à péage qui va défigurer le Gers, servant d’entonnoir à camions pour les acheminer vers la plateforme de Lannemezan, puis vers l’Espagne sur des rails par un tunnel pharaonique creusé dans la partie des Pyrénées où les risques sismiques sont majeurs !!!! Je passe sur ce que seront (forcément - raréfaction de l’énergie exige) les modes de déplacement dans 20 ans (...et dans 40 ou 60 car durée qu’il faut pour amortir de telles dépenses stupides). Dommage que personne ne vous ait posé de question sur “Portes de Gascogne” à Plaisance-du-Touch... pour aller un peu plus avant dans cette société qui nous mène tout droit dans le mur... Je pensais que Corinne Lepage (qui tient un langage diamétralement opposé sur le fond de ces sujets) vous en avait causé en tant que vice-présidente du Modem, mais manifestement non...
En fait aujourd’hui j’ai trouvé le centre : juste entre l’UMP et le PS (ce n’est pas un scoop !) et favorable à tous les projets de “fuite en avant” qui provoquent les difficultés de nos concitoyens, quelles que soient leurs professions et qu’ils votent généralement la main dans la main dans conseils régionaux. A-t’on intérêt à y ajouter votre voix ?
Plus que jamais je me sens ailleurs, ni de droite, ni de gauche... ni du centre (j’en suis plus sûr encore aujourd’hui) ! Tout cela ne veut plus rien dire ! Et si on se déterminait par rapport aux possibilités de la planète, par rapport aux besoins des êtres qui y sont de passage et de ceux qui vont leur succéder ? Si on se donnait d’autres indices que celui de la croissance du PIB pour orienter nos sociétés (qui va forcément progresser après la grippe A et la catastrophe de la tempête et des inondations...) ?
Mais ce n’est ni vers l’UMP, ni vers le PS, ni vers le MODEM qu’il faut chercher...
 

Commenter cet article