Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mobilisons-nous contre la privatisation de la Poste !

Publié le par Le Pic Vert

Communiqué de presse du 25 septembre 2009


Europe Ecologie Midi-Pyrénées appelle militant(e)s, élu(e)s et tous les citoyens à prendre part au référendum citoyen organisé du 28 septembre au 3 octobre contre le changement de statut de la Poste en société anonyme.

Ce projet de loi sera soumis à l’Assemblée nationale cet automne.

Le véritable projet du gouvernement est de créer une entité qui permettra de revendre aux groupes industriels privés les activités rentables du groupe la Poste. La droite nous chante encore une fois la même vieille rengaine: socialiser les pertes et privatiser les profits.

Pour Gérard Onesta, porte-parole du rassemblement des écologistes de Midi-Pyrénées : « le service public est de plus en plus menacé et nous pouvons constater chaque jour des reculs, que ce soit dans l’Éducation, la Santé, la Culture. On connait les dégâts que cela créé en milieu rural par exemple. Aujourd’hui, c’est La Poste, service public emblématique, qui est menacée par ce projet de privatisation. Et il ajoute : A l'image de la ce qui s'est passé en Suède (division par deux du nombre d'agences, fort ralentissement de la vitesse de distribution du courrier, augmentation massive du prix du timbre), on veut imposer ici pour le profit de quelques actionnaires privés ce qui a été désastreux ailleurs ».

Lors de la modification de la Constitution, en février 2008, le gouvernement Sarkozy a inscrit le droit au référendum dans la Constitution. Mais depuis, rien n’a été mis en oeuvre pour que cette promesse soit applicable. Nous devons exiger un référendum sur l’avenir de La Poste.

Nous sommes donc partie prenante du Comité national contre la privatisation de La Poste, pour un débat public et un référendum sur le service public postal. Ce comité est composé d’une soixantaine de structures (associations, syndicats, partis politiques).

Plus la mobilisation sera grande, plus nous aurons une chance de faire reculer ce projet. Rendez-vous pour ce vote citoyen à partir du 28 septembre et pour la grande journée d'action du 3 octobre.

Commenter cet article